Constat de Puppy

Comme plusieurs autres familles, on a sauté dans la puppymania de Covid et nous avons décidé d’ajouter un autre membre à notre famille. Un petit être poilu, à 4 pattes, qui quand ça lui tente, répond au nom de Whisky. Il faut tout d’abord savoir que je suis une Cat Lady. Pas une crazy Cat Lady, juste une Cat lady ordinaire. J’aime les chats parce qu’ils sont un heureux mélange d’affection et de je-m’en-foutisme, d’autonomie et de câlins sporadiques. On a décidé d’avoir un chien en grande partie parce que Fiston en demandait un depuis plusieurs années et qu’avec la maison, c’était désormais possible. On a un terrain, de l’espace et du temps alors on a jugé que c’était le moment parfait. Mais, moi, mon chien, je l’aurais voulu déjà adulte, écoutant, dressé et calme. On a un puppy. Exactement tout le contraire de ce que j’aurais voulu ! Après 5 mois dans cette folle aventure du ‘’puppyhood’’ voici mes constats :

Whisky, dans ses premiers jours parmi nous

  • Avoir un puppy, c’est comme avoir un toddler (enfant d’environ 2 ans) sans couche dans ta maison. Tu ne peux jamais le laisser sans surveillance plus que 30 secondes et ça fait pipi partout !
  • Je ne m’ennuyais pas du tout de me lever 3 fois la nuit.
  • Le plancher sous la table et dans la cuisine n’a jamais été aussi propre.
  • Nous avons maintenant un cycle de pré-lavage dans le lave-vaisselle et un cycle pré-recyclage pour le bac de récupération. 
  • Tu n’as aucune idée à quel point un chien peut aimer le beurre de peanut, le poulet (alias chimken) et le fromage. 
  • Le beurre de peanut ou comment tenir ton chien occupé pendant 15 minutes pour que tu puisses aller prendre une douche.
  • Je ne porterai plus jamais de jugement sur les gens qui promènent leur chien en pyjama. Peu importe l’heure de la journée. 
  • Un rouleau de papier de toilette, surtout en temps de Covid, c’est précieux. Alors tu le replaces du mieux que tu peux autour du rouleau, même s’il l’a déroulé complètement et que ça prend une éternité pour le faire.
  • L’expression : « être comme chien et chat » est véridique et testée quotidiennement chez les Rondeau. Sans aucune trace d’amélioration en 150 jours de cohabitation. A noter l’expression de joie intense de Frozen dans les photos ci-dessous.
  • Il est cute, pis il le sait !
  • Manger des roches « a pelleté » est son moyen préféré d’attirer mon attention. Et de me faire frustrer. Et de me faire crier comme une folle. Apparemment, il trouve que je donne un bon show. 
  • Whisky est déjà un adepte du « people watching », qui est aussi mon sport préféré. Au moins une chose que laquelle on s’entend bien.
  • Si, quand tu vas dans une maison et tu vois des poubelles sur les comptoirs, c’est signe qu’ils ont un puppy. 
  • Quand tu penses qu’il aime vraiment beaucoup le gazon à cet endroit bien précis, c’est une erreur, il mange des crottes de lapin. Oui, sérieusement, il mange des crottes de lapin !
  • Habituellement les gens donnent des surnoms à leur animaux, qui sont la plupart du temps un diminutif ou au moins, plus court. Nous, on met ça plus long. Ne cherchez pas à comprendre. Whisky devient : Whiskers, Puppy shark, Puppers et  Whisky the puppy shark. Je pense d’ailleurs à mettre ce dernier sur son certificat d’enregistrement officiel. 
  • J’ai des miettes de treats (alias treatos) dans toutes mes poches et de la bave de chien sur tous mes vêtements, sans exception, à tous les jours. 
  • Si un jour j’achète une poussette pour mon chien, vous pourrez me juger. 
  • On a les mêmes gouts pour les souliers. Il ne mange pratiquement que les miens, surtout ceux à talon haut. 
  • J’ai l’impression que ma vie ressemble de plus en plus au film Marley & Me. Un chien qui n’écoute rien, n’en fait qu’à sa tête et risque de ne jamais être dressé correctement !  Je ne sais juste pas à quel moment je vais lâcher prise comme eux dans le film. 
  • Pareil comme quand tu as un bébé, aller à l’épicerie, seule, devient un moment de détente insoupçonné. 
  • Il capote sur la glace. Prendre de la glace de la machine à glace incognito est maintenant chose du passé. Il faut partager avec lui. 
  • Mais même si ça n’a pas l’air de ça vite de même, on l’aime ben gros notre gros pitou. 

Look who's a good boy 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s